Groupes de travail

Présentation des 5 Groupes de Travail

Les Groupes de Travail Convergences sont nés il y a 4 ans désormais, lorsque Convergences s’est muée en une plateforme de réflexion afin de dépasser le
cadre du Forum et de devenir un lieu d’échanges permanents. Les groupes ont été structurés de façon à rassembler une diversité d’acteurs engagés sur des   sujets communs mais avec des perspectives différentes. Ainsi, ils réunissent :

  • Des acteurs publics : collectivités territoriales, gouvernements, agences et administrations publiques
  • Des acteurs privés : PME, grandes entreprises, fondations d’entreprises
  • Des acteurs de la société civile : entreprises sociales, ONG, associations
  • Des médias : presse écrite, web et audiovisuelle
  • Des chercheurs : universités, écoles, et instituts de recherche
  • Des syndicats

Objectifs

Les Groupes de Travail sont des organes permanents de Convergences
consacrés à la réflexion collaborative. Leurs tâches principales sont les
suivantes :

  • Publications

Les différents Groupes de Travail identifient des sujets et aident à la réalisation des études, notamment le Baromètre de l’Entrepreneuriat Social et le
Baromètre de la Microfinance.

  • Forum Mondial

Les membres des Groupes de Travail participent activement à la définition du
programme du Forum Mondial (identification des thèmes et des intervenants,
mise en relation, etc.)

  • Autres activités

Ils participent également aux événements ponctuels de Convergences, ainsi
qu’à la rédaction d’articles spécialisés.

Thèmes et portée des Groupes de Travail

  • Groupe de Travail « Microfinance – Nord et Sud »

Ce groupe réunit en particulier des acteurs de la microfinance et du secteur
bancaire, mais aussi des représentants de centres de recherche, d’entreprises privées et du secteur institutionnel. Son axe principal de réflexion tourne autour de la microfinance (microcrédit, micro-assurance, etc.) et de son lien avec le
développement : inclusion financière, accès aux services sociaux,
inclusion sociale, etc.

  • Groupe de Travail « Solidarités et durabilité dans les pays du Sud »

Ce groupe se propose de réfléchir autour des enjeux de développement que
connaissent les pays les moins développés. Ses thématiques sont variées et
s’articulent principalement autour des pratiques des acteurs (privés, solidaires
et publics), des financements et de l’impact. Il a ainsi comme particularité de
regrouper des acteurs de la coopération internationale aux côtés d’autres
acteurs privés, publics et académiques.

  • Groupe de Travail « Solidarités et durabilité dans les pays du Nord »

Ce groupe réfléchit sur les enjeux de développement que connaissent les pays développés, dont certains rejoignent ceux du Sud, et d’autres sont plus
spécifiques : RSE et protection sociale, entrepreneuriat social, chômage et
nouvelles précarités, finance solidaire et mécanismes de financement
innovants, partenariats associations-entreprises et co-construction, etc.
Ce groupe est composé d’acteurs très diversifiés qui agissent pour le
développement dans les pays du Nord (entreprises sociales et réseaux
d’entrepreneurs sociaux, entreprises « traditionnelles », structures
d’accompagnement et de financement de l’ESS, acteurs publics…)

  • Groupe de Travail « L’agenda de développement Post 2015 »

Ce Groupe de Travail vise à mobiliser les acteurs français autour d’un débat
aujourd’hui peu développé en France : la définition de l’agenda de
développement des Nations Unies après 2015. Ses membres ont donc pour
objectifs de suivre et observer le débat et sa progression aux Nations Unies ;
d’identifier et partager les enjeux qui devraient être prioritaires ; de participer à des évènements de concertation et contribuer aux évènements Convergences ; et de sensibiliser le grand public à ces problématiques, par exemple à travers le réseau Youth We Can ! tourné vers la jeunesse.

  • Groupe de Travail « Nouvelles Technologies et
    Solidarités »

Les nouvelles technologies – et en particulier le développement d’Internet – se sont emparées de la solidarité sous de multiples formes : le crowdfunding et
autres outils de financement de la solidarité, l’accès à certains services de
base, la démocratisation et l’accès au savoir, la circulation de l’information lors de catastrophes humanitaires, des campagnes de mobilisation en ligne, etc.
Les membres de ce groupe sont donc des professionnels des nouvelles
technologies au service des enjeux de développement, et des acteurs
innovants qui ont fait de ces technologies des leviers de développement et de
solidarité.



Suivez Convergences sur les réseaux